En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Silence, on lit !

Par Administrateur waldeck-rousseau, publié le vendredi 13 septembre 2019 14:16 - Mis à jour le vendredi 13 septembre 2019 14:21
lectureFichiergw.do.jpg.png
Un quart d'heure de lecture est proposé à l'ensemble de l'établissement

"Silence, on lit !" est une association qui a développé un concept unique : proposer chaque jour un quart d'heure où tout le monde lit.

Un concept qui a été instauré dans plusieurs établissements scolaires à travers la France : tous les jours à la même heure, tout le monde prend un livre et lit dans le silence.

Au collège Waldeck Rousseau, le quart d'heure de lecture est proposé deux fois par semaine : de 13h30 à 13h45 le lundi et le vendredi. Les élèves sont invités à apporter leur livre.

Les bénéfices du dispositif :

Les radios, les téléphones portables, les transports en commun, les véhicules à moteur, les avions, les musiques d’ambiance, les casques audio, les machines et engins divers de la vie moderne… dans les rues, dans les centres commerciaux, sur les routes, dans les maisons, dans les usines et les bureaux, sur les plages … il est devenu impossible d’échapper à la pollution sonore humaine. Nous vivons dans un monde dans lequel le silence fait souvent figure d’intrus alors que nos prédécesseurs vivaient, eux, dans un monde où le silence était la règle et le bruit l’exception. Le silence n’est pourtant pas que l’absence de bruit. Les oiseaux de la forêt ne troublent pas le silence de celle-ci ; le silence c’est à la fois la respiration du monde et notre attitude face à lui. Faire le silence c’est se mettre au diapason de la nature. Faire le silence individuellement c’est se mettre à l’écoute des autres, du cosmos … et de soi-même. Faire le silence ensemble c’est une manière de communiquer au-delà des mots. Les « minute de silence » ne sont pas que du silence, nous le savons ; elles sont chargées d’émotion, de partage, d’empathie, elles « disent » beaucoup plus que les mots qu’elles remplacent.

(Source : http://www.silenceonlit.com/bienfaits-du-silence)